Vous l'avez remarqué vous aussi ? Il y a régulièrement de nouveaux collaborateurs chez Rioned. Même en cette période difficile, nous renforçons notre équipe. Dans cette rubrique, nous donnons la parole à nos collègues. C’est comme ça qu’on donne un visage à Rioned. Cette fois, nous rencontrons Benoît. 

Nom : Benoît Beriot

Fonction : Technicien de terrain Belgique

Âge : 51

Salut Benoît, quelle est votre fonction chez Rioned ? Et qu'est­ce que cela implique exactement ?

Je suis technicien SAV de terrain chez Rioned. Je me concentrerai surtout sur les clients dans la partie francophone de Belgique. Au début, Otto était le seul technicien SAV en Belgique, mais maintenant nous allons répartir le travail et ensemble nous allons entretenir et réparer les machines de nos clients belges. En ce moment, je suis encore dans mon processus d'intégration et je suis souvent sur la route avec Otto. Lorsque je prendrai la route seul, j'élaborerai mon propre planning. Tout d’abord, je parle aux clients par téléphone, pour planifier une réparation ou un entretien. Les choses urgentes recevront évidemment la priorité. Ensuite, je vais rendre visite à tous les clients qui sont prévus pour ce jour-là. Entre-temps, je dois aussi m’assurer que le stock dans ma camionnette est toujours en ordre, afin que je puisse toujours correctement aider les clients. Plein de choses à faire donc !

Connaissiez-vous Rioned avant de postuler pour ce poste ?

Avant de postuler ici, je ne connaissais pas Rioned. Je suis arrivé chez vous via mon frère. Il a sa propre entreprise de nettoyage d’égouts et avait récemment acheté trois machines chez Rioned. 

Benoit aan het werk

Quel genre de travail avez-vous fait avant de commencer chez Rioned ?

Avant de commencer chez Rioned, je faisais partie du service technique d’une entreprise qui fabrique et vend des élévateurs à nacelle. L'entretien, les réparations, le planning, c'était une entreprise vraiment familiale, donc je devais être capable de faire un peu tout. J’y ai appris à travailler de manière structurée et minutieuse. Parce que les gens travaillent à grande hauteur, des accidents mortels peuvent se produire si l'élévateur à nacelle ne fonctionne pas correctement. C’est pourquoi il est très important que le travail soit effectué de manière appropriée. Ceci n’est bien sûr pas différent avec les machines Rioned. 

Vous êtes chez Rioned depuis septembre, vous vous sentez déjà un peu chez vous ? 

Oui, tout à fait, je m'habitue de plus en plus. Au début, tout était évidemment nouveau, mais je me suis tout de suite senti à ma place. J’ai des collègues agréables, qui font vraiment de leur mieux pour me faire démarrer le plus rapidement possible au sein de l’entreprise. Je suis principalement sur la route avec Otto maintenant et ça se passe très bien ! 

Vous avez évidemment commencé en pleine crise de coronavirus. Comment avez-vous vécu cela ?

Malgré la crise de coronavirus, j’ai été bien accueilli chez Rioned. Ce qui a parfois compliqué les choses, c'est qu'il y a évidemment beaucoup de personnes en télétravail actuellement. Par conséquent, je n'obtenais pas de réponse immédiate à certaines questions. C’est différent quand vous pouvez demander à quelqu’un directement, au lieu de passer par l'e-mail ou le téléphone. En outre, personnellement, je ne souffre pas beaucoup des mesures, mais ce que je trouve difficile, c’est que les règles en Belgique sont différentes de celles des Pays-Bas. Surtout que je suis encore souvent à Tilburg, il faut que je fasse bien attention pour respecter les règles dans les deux pays.

Benoit achter het stuur

Comment décririez-vous Rioned ?

Rioned donne l'impression d'être une entreprise familiale, tout comme avec mon travail précédent. Il y a une ambiance détendue et chaleureuse. Le travail est important, mais il y a aussi du temps pour bavarder avec les collègues et prendre un café. J’aime ça, parce que si on subit une pression constante et qu'on ne peut jamais s'arrêter, on commence à faire des erreurs. Et ça, ce n'est bien sûr ce n'est pas admissible. J'accorde une grande importance à la qualité des produits et la qualité de mon propre travail.

Qu’est-ce que vous souhaitez accomplir chez Rioned ?

Je travaillerai principalement dans la partie francophone de la Belgique. J'espère que je pourrai rencontrer de nombreux clients et que je serai en mesure de bien les aider. J’aime rencontrer de nouvelles personnes et c’est agréable quand une bonne relation avec le client naît de cela. Il est important pour moi que les clients soient satisfaits de moi et de mon travail. Je vais faire tout ce que je peux pour y arriver !

Et qu'aimez-vous faire pendant votre temps libre ?

En temps normal, j’aime jouer au badminton. Ce que j'aime beaucoup avec ce sport, c'est qu'il permet de rencontrer beaucoup de monde. C'est une vraie soupape d'échappement pour moi. Malheureusement, à cause du coronavirus, on ne peut pas jouer au badminton pour l'instant, mais j’espère que cela viendra bientôt ! Sinon, je suis marié, ma femme travaille dans les services sociaux et j'ai deux filles, un fils et un chien. Les deux aînés vivent maintenant seuls. Ils me demandent régulièrement de l'aide pour des petits travaux à l'intérieur et à l'extérieur de la maison. Moi-même, je trouve ça très agréable à faire, alors je le fais avec tout l’amour. Pour finir, j'espère devenir grand-père un jour, ça me semble quelque chose de merveilleux ! 

Merci pour votre belle histoire, Benoît, et bonne chance dans votre nouvelle fonction de technicien SAV !